Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Villanelle

  • : La Villanelle
  • La Villanelle
  • : Des adultes qui chantent pour leur plaisir commun ! Une chorale qui mérite d'être connue ! (Au moins pour son ambiance !)
  • Contact

NOS DATES

 

 

A venir

MOT du CHEF

La Villanelle fait partie de L'Association

LAVIDAD

Association du Loiret (45) qui gère aussi le choeur d'hommes

Les Fous des Gammes

Météo locale

Météo Dadonville © meteocity.com
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 20:13
J'aime bien Adrien Naferre, mais il lui manque une copine la voilà elle arrive et c'est une chanteuse !

Résumé : Adrien Naferre expose à Clüpchnick l'objet de sa visite. Le grand Chef Cihout de Lahauteplaine a disparu.

Maintenant:  On sonne, ça frappe, une bonne suisso-portugaise, Bella, mezzo soprano, psychologie, drag queen, sexuellement, emboutir, Maître.


 - On enlève bien les poubelles ! Alors pourquoi pas un grand chef d'orchestre ?

J'allais lui rétorquer que sur un grand chef, il y avait moins de poignées que sur une poubelle quand quelqu'un sonna à la porte: "Toc, toc, toc, toc, toc". Oui, je sais, ça surprend un peu mais ma sonnette toque à la porte. C'est l'invention d'un ancien client qui s'était dit que, frapper sur le bois d'une porte pouvait provoquer des ecchymoses disgracieuses sur les phalanges c'est pourquoi  sans perdre un instant et sans coup férir (puisque ça fait mal!), il inventa la sonnette qui toque. A l'époque le brevet lui avait été dérobé par sa femme de ménage suisso-portugaise (nationalité propre et courageuse s'il en est, mais un peu cleptomane !) qui pensait le revendre à une société qui cherchait à fabriquer la sonnette qui gratte à la porte pour les amoureux qui ne souhaitaient pas réveiller leur conjoint. Mon intervention efficace confondant l'insouciante voleuse qui avait laissé un plumeau  fleurant bon la morue avec un reste de tablette de chocolat suisse dans le coffre fort, l'avait sauvé de la ruine et dans sa magnanimité généreuse il m'en avait fait installer une qui frappait sur l'air de la cinquième de Beethoven. Essayez et vous verrez c'est incroyable !

 Donc : "toc, toc, toc, toc, toc"
J'ouvris l'huis sur elle. Car s'était une visiteuse qui m'arrivait.

- Excusez-moi monsieur bredouilla-t-elle, en tripatouillant nerveusement le bas de son manteau de ses doigts épargnés d'ecchymoses grâce à ma sonnette qui frappe. Je cherche M. Naferre, il m'a laissé un message en me disant de le rejoindre ici et ...

La jeune femme n'était pas très grande et paraissait fort timide. Son minois rosissait un peu plus à chaque mot qu'elle ajoutait. Heureusement pour elle, l'intervention d'Adrien Naferre l'empêcha d'aller jusqu'à la couleur rouge pivoine ce qui aurait été un manque de gout flagrant dans mon entrée décorée à la hâte par les jeunes désœuvrés du quartier, amateurs de chansons parlées aux paroles inaudibles et de dessins faits à la bombe !
- Ah Bella vous êtes là ! M. Chuplickn, je vous présente Mlle Bella Rirette, mezzo-soprano solo dans la chorale mixte de St Mamet / Teffique en Bresse. Bella voici M. Plucknich, le détective dont je vous ai parlé et qui va retrouver Aldebert Cihout de Lahauteplaine.
- Oh, s'il vous plaît monsieur, retrouvez-moi .. nous Alde .. le Maître ! Il me ... nous manque terriblement, lui si gentil, si doux, si beau si si ...
- Absent ! lui coupa la parole Adrien.
Je n'étais pas expert en psychologie féminine ayant lu récemment dans un journal pour homme battus que celle-ci demandait des années d'études et d'apprentissage dans une université américaine d'Afrique du sud avant d'être acquise complètement et encore, l'expérience se révéla dangereuse car le risque était de devenir Drag Queen dans les bas-fond de St Etienne sur les ruines de Manufrance. Beaucoup d'homme cherchant à savoir se sont retrouvés ne sachant plus rien. Dans ce cas là ... On ne pouvait plus rien faire pour eux, ils avaient même l'accent brésilien. Terrible ! C'est pour cette raison que je n'avait pas voulu devenir expert es psycho féminine.
Bouche en plus (y en a marre c'est toujours le nez en moins !) je sentais dans les paroles de Bella comme une sorte d'admiration excessive voire sexuellement non aboutie alors que dans LE mot d'Adrien Naferre c'était plus une sorte de jalousie car lui aimerait bien l'emboutir, pardon, aboutir avec Bella... Enfin moi ce que j'en dis.

- Ne vous inquietez pas ! Je vais vous le retrouver ... Votre Maître !

C'est du moins ce que j'ai dit.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lavidad - dans Des mots de chef
commenter cet article

commentaires