Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Villanelle

  • : La Villanelle
  • La Villanelle
  • : Des adultes qui chantent pour leur plaisir commun ! Une chorale qui mérite d'être connue ! (Au moins pour son ambiance !)
  • Contact

NOS DATES

 

 

A venir

MOT du CHEF

La Villanelle fait partie de L'Association

LAVIDAD

Association du Loiret (45) qui gère aussi le choeur d'hommes

Les Fous des Gammes

Météo locale

Météo Dadonville © meteocity.com
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 11:44
Me revoilà parti dans mes élucubrations ...

"Les cuissardes dans une cuisine ... vous trouvez ça sexy ?"

Je ne sais pas vous, mais moi je ne crois pas au destin. Je ne peux franchement pas croire qu'il y a quelqu'un quelque part qui a écrit et décidé que je me ferai bousiller ma bagnole par une jeune femme hystérique mais pas mal au demeurant et que celle-ci deviendrait un jour la femme de mon meilleur ami juste après notre mariage ! Comme disait François M. un jour où il était en forme "Le destin ... je vais lui piquer sa place !" Évidemment quand il le dit, ça s'écrit comme ça mais si il l'avait écrit ça se serait dit :" D'Estaing".
Mon destin je crois que je lui tourne le dos chaque fois que je fais demi-tour et en ai-je seulement un à part celui qu'on a tous en commun autant toi que moi, ta belle-mère ou même son sauciflard à patte qui te bouffe les bas de pantalon à chaque fois que ta moitié te traine chez sa vieille ...

C'est compliqué de dire à quelqu'un à qui tu as renversé son apéro sur son plastron lors d'une "party" que c'est le destin qui l'a voulu ainsi et que c'est rigolo mais vous avez vu la tache de vin elle ressemble trait pour trait à celle de notre hôte ... Dingue ! Et en allant chez le teinturier le lendemain le pauvre entaché va crever et en changeant sa roue il va se salir le futal et pendant ce temps là il va se faire cambrioler parce qu'il est parti en laissant sa porte grande ouverte tellement il avait le crâne transformé en salle de bowling après la cuite d'hier soir où un imbécile lui avait renversé son verre sur la devanture, tient il faut que j'aille la faire enlever ... Et voilà le destin ...
Toujours est-il qu'à peine de retour dans mon bureau, le fameux truc cité plus haut  (je crois que c'est le destin ...) frappe à ma porte. Une personne de type mâle et propre sur elle me dit aussitôt :

- Est-ce que vous recherchez les personnes disparues ?
- C'est ce qui est marqué sur ma porte, en effet.
A noter que je l'avais un peu ouverte avant que notre conversation ne commence, sinon le gars aurait été un peu idiot de parler à ma porte quoique dans certaine circonstance elle peut avoir autant de conversation que certaines personnes que je connais. Suivez mon regard ...
- Je voudrai vous engager.
Du boulot ! On vient me proposer du boulot ! Merci Saint Machin et Saint Truc je ne vais pas me mettre à genou tout de suite, je vais attendre d'être dans notre intimité  chers saints (qui a dit que j'aimais trop les ...) pour le faire et surtout il faut que je m'occupe du client. Je l'aime déjà.

- D'accord, et qui a disparu ?
- Une personne très importante, c'est un grand chef ...
- Sioux ? ne puis-je m'empêcher de le railler avec mon septième sens, celui de l'à propos, pour ceux qui ignoreraient son existence !
- Vous le connaissez ?
Là, je dois ressembler au poisson qu'on sort de l'eau qui se demande à quelle sauce il va être accommodé et si le pêcheur va garder ses cuissardes parce que ça peut être vachement sexy dans une cuisine, mais je m'égare...
- Non ... Je ne pense pas c'était juste une ... qui a disparu ?
- C'est le grand chef Cihout de la Hauteplaine. Le chef d'orchestre ! Il doit faire un grand concert à la Cathédrale D'Arlones ... Pour L'A.S.F.M ... Vous n'avez pas vu les affiches ?
Qui parlait de ... Destin ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lavidad - dans Des mots de chef
commenter cet article

commentaires